samedi 31 août 2013

Choix et description de l’organisation soldat de 1870


Dans l’article précédant, je présentais mon parcours personnel, les liens et raisons de mon intérêt pour la guerre de 1870-1871.

Ainsi après 3 ans à me spécialiser sur la guerre de 1870 doucement chaque jour, à accumuler des pistes, le projet semblait mûr.

Pourquoi tant d’hésitation ?
Autant les recherches sur la guerre de 14-18 sont documentées, il existe des sources sures et fiables : Site SGA mémoire des hommes, le site sur les sépultures de guerre, les journaux de marche, les historiques régimentaires, les listes des prisonniers sur les journaux de 14-18. Les registres de matricules.
Des forums à foison, très bien structurés et documentés.
Il est possible de croiser l’ensemble des sources, de rebondir avec les forums. 

Autant pour la guerre de 1870, il n’existe pratiquement rien. Ou alors tellement dispersé, ou incomplet. De plus, pour les soldats qui sont décédés dans les ambulances militaires, souvent, ils ne sont pas inscrits dans le registre d’état civil du lieu de décès et bien que les hôpitaux militaires aient envoyé une copie de l’acte de décès à la mairie de la commune de naissance, l’acte de décès souvent n’a pas été retranscrit. Il y a une très grande diversité de régiments. 

Cependant, tout généalogiste, devant tous ces noms qui sont inscrit sur les monuments, les plaques ne pouvaient ne pas se poser des questions ?

QUI étaient-ils, D’où venaient-ils ? et d’autres… 

Devant les difficultés et la dispersion des informations, je décidais de définir le contour de cette étude et donc ses limites et la structure mise en place. 

1.       Présentation de l’étude :

A l’aide de GénéaNet, je souhaite créer une base des soldats de l’Armée de la Loire décédés lors de la guerre de 1870 et dans la mesure des informations que je croiserais, et d’autres soldats de ce conflit.

Pourquoi l’armée de la Loire ? mon fil rouge, ce sont les monuments commémoratifs, ils guident ma recherche. Ils sont le point d’appui car ils sont liés à des évènements et m’indiquent OU regarder, ou du moins une direction. Avec l’aide de la page >>>Opérations<<< du site Armée de la Loire.
Dans une période chronologique comprise entre le 02 décembre 1870 et le 19 janvier 1871.
Dans une zone géographique, comprise de Loigny ( 28) à Laval (53),
soit les départements : 28-37-41-45-49-53-72

2.       Les supports

Chaque généalogiste a ses méthodes de travail et ses logiciels. Concernant les méthodes.
Je préfère travailler à partir d’une structure –d’une ossature
A l’aide de GénéaNet, dans la page >>> Chronique familiale <<<
J’ai défini 3 parties :
Classement par unité : Infanterie – cavalerie – artillerie – unité inconnu.
Classement par monument : .28-37-41-45-49-53-72 ( <- ma zone géographique de recherche)
Classement par officiers 

En cliquant sur Infanterie, une nouvelle page : il apparait 13 catégories différentes d’infanterie. De plus, il y a 100 régiments d’infanterie de ligne en 1870.
Avec les circonstances de la guerre, suite aux nombreuses défaites, des régiments de marche ont été créé et des régiments de Mobiles ont rejoint l’armée. 

De plus, pour permettre de futurs recoupements : il est possible sur la fiche d’une personne d’indiquer plusieurs titres :
Exemple : >>>Almire Lepron<<< 

En Titre : son unité : 33e Mobiles – son bataillon et compagnie – son grade – son département de naissance.

Ainsi en cliquant sur le titre suivant un des critères, GénéaNet, automatiquement génèrent une liste. Pratique pour déterminer tous les soldats d’un même département.

Pour les officiers, par exemple : >>>Dominique d’Aure <<<
j’ai rajouté Saint-Cyr, et LH : Légion d’Honneur.
De plus, il est possible de lier, des actes et des monuments à une personne sur ce site.

Ainsi Généanet permet une indexation gratuite, une possibilité de classification, une sauvegarde gratuite, et une diffusion dans les autres arbres (ce que je souhaite) par le phénomène du copiage. Je souhaite que ces soldats ‘retrouvent’ les arbres généalogiques de leur famille. L’ensemble des documents, photos, noms étant accessible gratuitement. 

Cela me permet une approche désorganisée, multi-sites, multi documents, dans le désordre chronologique ou géographique, bondissant de l’un à l’autre,  dans une structure qui rangera les soldats par catégorie (régiments, département,…) tout en restant modifiable en cas d’oubli.

La base à défaut d’être un listing complet de noms, mon autre objectif est une généalogie documentée. Je préfère à mon goût, une généalogie plus petite en nombre de soldats, au minimum juste (les dates et lieux), si possible riche en informations vérifiées et vérifiables concernant chaque soldat qu’une accumulation inexploitable de noms…


J’ai croisé aux cours de mes recherches plusieurs sites ou pages concernant 1870.

Avec >>>pearltrees<<<, cela permet de ranger toutes ces informations et de les rendre publiques. 

Dans la perle Généalogie Militaire : celle-ci se décompose en 4 perles principales.
* perle : Archives nationales : puis A.D  pour retrouver les adresses des archives numérisées.
* Perle : Militaria : C.D.V, médailles, …
* Perle : la+ importante : guerre 1870-1871, qui se décomposent :

- Les hôpitaux : document gallica.
- Second Empire : divers sites, et surtout l’annuaire militaire de l’empire Français pour l’année 1870. Les annuaires militaires chez gallica de 1850 à 1863.
- Régiments : uniquement quelques régiments de mobiles.
- P.G 1870 : les prisonniers de guerre de 1870, quelques pages et documents.
- Monuments 1870 : sites, liste non exhaustive pour les lieux des monuments.
- Relevés- Etudes Généalogique 1870 : les diverses pages avec des relevés de soldats décédés en 1870, notamment celui Serge Motte et celle sur généanet de Dominique Firmery.
2 extraordinaires bases, mais à titre personnel, difficilement exploitable. 

Le pearltress n’a pas de vocation pour la communication, il me permet d’illustrer graphiquement les diverses sources et autres informations de documents existant sur le net. C’est pour ma part un classeur numérique. Il me permettra de compléter l’étude sur GénéaNet. 

* Perle : Militaires : les sites classiques.

- Dans la perle : Officiers,
un document très riche, «  Guerre 1870-1871, état nominatif par affaires et par corps des Officiers tués ou blessés dans la deuxième partie de la campagne par A. MARTINIEN »
- Dans la perle Saint-Cyr : des annuaires et surtout celui de 1905 – qui reprend la liste de tous les élèves de l’école depuis 1818. 

Il me reste plus qu’à alimenter cette base, je me fixe comme objectif dans un premier temps de retrouver 200 sarthois morts pour ce conflit. Bien sur, en complétant avec les autres soldats que je trouverais en même temps sur les registres. Comme par exemple :

>>>Antoine Allabert<<<, mobile de l’Isère, avec une transcription rajoutée à peine visible en haut à gauche du registre.

jugement acte de Décès Antoine Allabert
 

Voici donc une approche généalogique parmi d’autres possibles, sur ce projet et la structure de celui-ci, en espérant avoir été assez compréhensible. 

A la question : Mais pourquoi faire ce blog ?
Pour permettre l’échange, la communication, avec vous lecteurs, sur ce thème, sur les trouvailles que vous avez fait sur le Net, une entre-aide, vos questions, des précisions…ou autres, établir un dialogue généalogique… 

Cordialement et merci de m’avoir lu jusque la…
Frédéric

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire